Les 38 destinations phares de l’innovation – Étape 2 : Les Amériques

Les 38 destinations phares de l’innovation – Étape 2 : Les Amériques

Après avoir découvert les 14 villes européennes les plus innovantes, nous vous invitons à en faire de même avec le Nouveau Monde. Voici les 9 villes qui ont tout particulièrement retenu notre attention.

Les 9 destinations phares de l'innovation sur le continent américain

Boston [Numérique] : La municipalité de Boston place au centre de ses initiatives publiques des applications mobiles qui ont pour but de servir les habitants. Entourée par les plus prestigieuses universités au monde comme le MIT, ses laboratoires de recherche très innovants, et le CIC (un des plus grands incubateurs de startups au monde), Boston est d’après le Center for Digital Government la première ville américaine sur le plan numérique.

San Francisco [Villes Connectées] : En 2012, la municipalité de San Francisco a créé l’Office of Civic Innovation et a nommé un Chief Innovation Officer, Jay Nath . Sa mission :  développer un environnement propice à l’innovation et à l’amélioration du fonctionnement de la ville. Elle a notamment mis en place le Superpublic Lab, premier lieu de ce genre aux Etats-Unis qui favorise la collaboration entre les pouvoirs publics et le secteur privé pour faire émerger la ville de demain.

San Diego [Villes Connectées] : Le deuxième plus grande ville de Californie se classe à la deuxième position des villes les plus innovantes après Malmö grâce à ses nombreux brevets déposés chaque année. Elle est notamment à la pointe dans le domaine des biotechnologies de la mer. Elle se démarque également par ses initiatives pour se transformer en ville de demain. Elle a par exemple installé un éclairage public intelligent à base de LED contrôlées par une technologie sans fil afin de mieux gérer l’éclairage urbain. Elle tend également à développer de nouvelles initiatives innovantes pour devenir une ville « zéro déchets » d’ici quelques années.

Seattle [Global Tech Hubs] : Seattle est le berceau de plusieurs grandes sociétés américaines. Microsoft, Costco, Boeing, Fred Hutch, UPC, Amazon ou encore Starbucks y ont élu domicile. Elle se démarque aussi grâce à son écosystème startup qui a réussi à lever en 2015 quasiment 2 milliards (Pitchbook Data) en capital risque. Avec des startups telles que Turi (récemment rachetée par Apple), OfferUp, Arrivage et Pluto VR, Seattle se révèle être un environnement plus que favorable pour l’innovation et la création. Elle a d’ailleurs été classée dans le top 10 des villes où le climat est le plus propice aux affaires d’après le journal Expansion Magazine. À croire que que le pluie et l’humidité stimulent le potentiel créatif de la population !

Seattle une des destinations phares de l'innovation aux Etats-Unis(centre-ville de Seattle vu depuis Kerry Park)

San José [Développement Durable] : La capitale et plus grande ville du Costa Rica, pays le plus heureux du monde, a pour objectif de produire 100% d’énergie renouvelable. Grâce au soleil, au vent et à ses nombreuses ressources hydrauliques, le pays centraméricain a réussi à produire son électricité à 98,2% à partir d’énergies vertes de janvier à mi-novembre 2015. Cependant, la métropole doit faire face à un challenge d’envergure : son parc automobile vieillissant. En effet, les rues du centre ville de San José sont congestionnées par des véhicules vieux et donc très polluants. C’est pour cela que des initiatives sont mises en place par la municipalité et le gouvernement pour développer des véhicules et des transports en commun électriques avec les outils nécessaires (éoliennes et panneaux solaires) pour fournir l’énergie verte suffisante pour atteindre son objectif et rester à la première place des pays les plus éco-responsables du monde.

Medellín [Transformation Urbaine] : La métropole colombienne a connu une transformation plus qu’impressionnante. Ancien fief du célèbre Pablo Escobar dans les années 80, Medellín a reçu en 2013 le prix de « Capitale Mondiale de l’Innovation » par le Wall Street Journal et l’Urban Life Institute. Mais comment une ville où régnait la terreur a su se transformer en pôle mondial de l’innovation ? Tout commence en 2003, lorsque Sergio Fejardo est élu maire. Après quelques mois de délibération, il recrute la totalité de ses collaborateurs, qui dans une grande majorité n’ont jamais touché de loin comme de près à la politique. C’est alors qu’ensemble et avec l’aide des citoyens, ils cernent 3 axes pour élaborer leur stratégie : l’inclusion sociale, l’urbanisme social et l’éducation. Les élus municipaux suivants ont su maintenir ce cap. . Plus qu’une technologie et un mouvement idéologique, l’innovation est devenue un fait de société portée également par toutes les communautés de la ville. Le développement des transports a permis à la ville d’entamer sa transformation urbaine et de rendre des quartiers inaccessibles accessibles : réseaux ferroviaires, bus, funiculaires, et escalators géants, une nouvelle ère commence, celle de l’égalité sociale. L’innovation a été utilisée afin de revitaliser des quartiers défavorisés et l’implication de ses citoyens a été importante. Le numérique occupe également une place primordiale dans la transformation de la ville. Tout comme de grandes mégapoles mondiales, Medellín s’intègre dans le mouvement des villes intelligentes grâce à de nombreux investissements du gouvernement en place. Par exemple, on retrouve à Medellin plus de 247 écoles du numérique à travers la ville. Enfin, à partir de 2009, l’entrepreunariat est devenu le point d’orgue de la ville colombienne et un quartier appelé Ruta N totalement dédié l’innovation a été créé. La collaboration entre le gouvernement, les ONG, le secteur privé et les citoyens explique la réussite de cette transformation urbaine ! Quoi de mieux qu’un cartel pour s’opposer à un autre ?

Medellin une des destinations phares de l'innovation d'Amérique Latine (centre-ville de Medellín)

Santiago [Global Tech Hubs] : La capitale chilienne se classe à la 12ème place des écosystèmes les plus favorables à l’entreprenariat et à l’innovation d’après un rapport du blog américain TechCrunch. Grâce à son programme Startup Chile, le pays des poètes a su attirer de nombreux entrepreneurs internationaux à s’installer à Santiago. Cette initiative annuelle d’envergure donne accès à des avantages financiers pour les chanceux sélectionnés. Avec un marché conséquent, un taux de croissance élevé et une situation économique stable, le Chili et sa capitale se classent parmi les environnements les plus favorables pour créer son entreprise. Favorisant les secteurs liés à l’environnement, l’énergie, le social et les nouvelles technologies, Santiago est en phase pour devenir le pôle de l’entrepreneuriat de l’innovation sud-américain : la Chili con Valley d’Amérique Latine (sans mauvais jeux de mot) !

Buenos Aires [Société] : Hébergeant 1/3 de la population argentine, le berceau du tango a dû répondre à des problématiques d’organisation territoriale et sociétale.  Possédant le plus haut taux d’urbanisation du monde, l’Argentine s’est développée au cours des décennies de manière désorganisée. C’est pourquoi la ville a développé ces dernières années des projets d’ampleur autour de problématiques sociétales. Tout comme d’autres grandes métropoles, les transports, l’efficacité énergétique, la gestion des déchets et la protection de l’environnement sont au coeur du processus d’innovation. Mais Buenos Aires n’en reste pas là. La ville tend à « éduquer » ses citoyens pour les transformer en individus ouverts et éco-responsables. Elle développe et modernise également son système administratif pour que tous les échanges soient fait à distance et en temps réel. Elle permet aussi à tous les habitants d’avoir accès au wi-fi dans tous les espaces publics ouverts comme fermés grâce à un réseau et des outils puissants et innovants. Et enfin, le piéton est remis au centre de la transition de Buenos Aires vers une ville humaine et durable grâce au développement du métrobus et à l’aménagement de l’espace.

Rio de Janeiro [Transformation Urbaine] : Rio a entamé depuis quelques années la transformation de son espace afin de répondre à 4 problématiques : l’environnement, l’intégration sociale, la mobilité de la population, et le développement technologique. La coupe du monde de football 2014 et les Jeux Olympiques de 2016 ont fortement accéléré la transformation de cette ville monde. La sécurité a été un des premiers volets de cette révolution urbaine. Les autorités se sont lancées dans une course à l’innovation pour atténuer l’image d’insécurité qui collait à  la ville. De nombreuses caméras ont été installées et des drones ont même été déployés pour rendre la surveillance plus efficace. Le Web 2.0 est également utilisé pour redorer l’image de la ville. Chaque internaute peut signaler un problème qui sera automatiquement retransmis sur les écrans de contrôle de la ville. Cela illustre à la perfection la politique volontariste mise en place par la municipalité, ce qui aura valu à Rio le prix de la Smart City de l’année 2013. La deuxième plus grande ville du pays a ouvert les yeux sur de nombreuses problématiques auxquelles elle doit répondre. Cependant, même si l’innovation a commencé a avoir des conséquences positives sur la société carioque, le chemin est encore long pour réaliser tous ses projets.

Vous êtes un grand groupe et l’écosystème start-up vous intéresse ? Venez découvrir les avantages de nos challenges start-up !





Challenge Startups




0 Avis

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Tweetez2
Partagez9
+1
Partagez
11 Partages