[Case Studies] : Comment l’open innovation révolutionne la banque et la finance ?

[Case Studies] : Comment l’open innovation révolutionne la banque et la finance ?

Vous l’aurez sûrement remarqué, depuis quelques années de nombreux établissements et applications bancaires en ligne font leur apparition. L’arrivée de ces nouveaux services bancaires et financiers oblige les acteurs traditionnels à repenser leur fonctionnement. Il est de plus en plus nécessaire d’être à l’écoute du client, de remettre le consommateur au centre de la stratégie. Pour cela l’open innovation se place en top solution. Quoi de mieux, en effet, que de challenger les startups et millenials les plus motivés pour répondre à ces problématiques ?

L’enjeu est d’assurer aux clients la possibilité d’accéder à leurs données partout et tout le temps, tout en garantissant la sécurité de ces données mais aussi de développer l’économie participative. Et ça, les acteurs de la fintech – ces startups qui utilisent la technologie pour révolutionner les domaines bancaire et financier – l’ont bien compris. Elles développent le crowdfunding (financement participatif) ou encore le conseil en placement avec des robo-advisors qui basent leurs préconisations sur des algorithmes.

La vision intelligente et automatisée du futur n’oppose pas le système bancaire traditionnel et les fintech, bien au contraire. Elle vise plutôt à tirer le meilleur parti de chacun dans des associations qui mettraient le client au cœur du débat.

Le consommateur : moteur de la disruption

Selon Alain Clot, président de France Fintech, « le moteur de la disruption est le consommateur lui-même, ses attentes, ses usages ».

De nos jours, seuls 17% des consommateurs se rendent au moins une fois par mois dans leur agence bancaire contre 62% en 2007. De plus, la méfiance et la réticence envers ces nouvelles startups de la fintech sont de moins en moins fortes. Entre 2013 et 2014, le montant de l’investissement en France dans les startups de la fintech a fait un bond, passant de 3 à 15 milliards de dollars. Cela représentait 248 startups en 2013 contre 1042 en 2014, soit 4 fois plus.

Or, pour impliquer le consommateur (de demain surtout) et identifier de nouvelles technologies, l’open innovation est la voie royale. Organiser un challenge d’innovation ouverte donne en effet aux grandes banques la possibilité de :

  • concevoir une stratégie d’avenir en collaborant avec les meilleures startups,
  • de remettre le consommateur au coeur de l’entreprise en le consultant régulièrement,
  • et de repérer de jeunes talents, tout en améliorant leur marque employeur.

Mais dans les faits, comment ça se passe ? Voici comment Agorize a aidé plusieurs grands groupes à sourcer des startups et impliquer des millenials pour construire leurs services de demain.

 

Cas #1 : Global Fintech Challenge

« Réinventons ensemble la finance de demain »

Le Global Fintech Challenge s’est donné pour mission de réunir l’écosystème innovant des fintechs. Dans quel but ? Simplement d’engager une réflexion sur les enjeux de cette mutation des secteurs bancaire et financier.

Au-delà du titre de « Meilleure Startup Fintech 2016 », le Global Fintech Challenge a permis de répondre à différents appels à projets sponsorisés par nos partenaires :

– Le Groupe BPCE  a choisi le segment de la banque privée
– COVEA s’est positionné sur l’univers Insurtech (Startup du milieu de l’assurance)
– STANWELL souhaite mettre en exergue la relation client et les services digitaux

A l’issue de ce challenge groupé, ces institutions ont pu mettre en place des collaborations avec différentes startups.

Nouveau call-to-action

 

Cas #2 : BforBank Challenge

« Imagine la banque en ligne de demain »

L’enjeu était d’imaginer une expérience premium de la banque en ligne. Cette offre innovante devait permettre de proposer de nouveaux outils donnant la possibilité aux consommateurs de simplifier et d’optimiser la gestion de leurs comptes. Au terme de ce challenge, cinq équipes finalistes ont présenté leur projet devant le comité de direction de BforBank.

Ce challenge d’open innovation a permis à BforBank, après avoir obtenu de nombreux concepts, d’embaucher de jeunes recrues.

Nouveau call-to-action

 

Cas #3 : Digital Challenge by Banque Populaire

« Imagine la nouvelle stratégie digitale à destination des jeunes »

Avec ce challenge, Banque Populaire a demandé aux étudiants d’imaginer une stratégie digitale pour rendre la banque plus attractive auprès des jeunes. L’idée était de dématérialiser entièrement l’expérience client en tirant profit des nouvelles technologies, des réseaux sociaux et des applications mobiles. Le deuxième objectif était de repenser les services et produits proposés et d’opter pour une stratégie de communication à destination des jeunes.

La finale s’est déroulée à La tête dans les nuages, la plus grande salle d’arcade d’Europe, où cinq projets gagnants ont été retenus.

Venez découvrir le concept de l’équipe gagnante !

Nouveau call-to-action

 

Organiser un hackathon est certainement la meilleure façon d’attirer les startups et l’innovation vers votre entreprise. Si vous souhaitez découvrir les best practices de l’organisation d’un hackathon, téléchargez notre ebook gratuit !

 

Livre blanc ebook comment organiser son hackathon

0 Avis

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

36 Partages
Partagez28
Tweetez7
Partagez1
+1
Email