Retail : recette secrète d’une transformation digitale réussie

Retail : recette secrète d’une transformation digitale réussie
transformation digitale dans le secteur du retail

Le secteur du retail subit de plein fouet la tempête digitale. Alors que les acteurs traditionnels semblent au creux de la vague, de nouveaux entrants, plus agiles, surfent eux sur ce mouvement inexorable vers toujours plus de numérique. D’où toutes les discussions autour de la transformation digitale et le besoin de remettre le consommateur au centre des stratégies. Mais attention cependant à ne pas enterrer la vente en magasin trop vite. 

Un secteur en pleine mutation 

Les produits de grande consommation s’écoulent à un volume considérable, mais la concurrence est féroce et la clientèle volatile. Les entreprises de retail font face à des enjeux majeurs, comme la circulation du consommateur, l’analyse de son comportement, l’expérience client en magasin et en ligne ainsi que le passage à l’e-commerce.

Grâce aux méthodes d’innovation participative telles que les challenges d’open innovation, les entreprises bénéficient aujourd’hui de solutions disruptives et abouties pour accélérer leur mutation. La transformation digitale de l’activité de commerce de détail est inéluctable. Il est donc nécessaire et judicieux de procéder à ce changement le plus rapidement possible.

Le digital au service de la vente en magasin 

Les nouvelles technologies poussent-elle à l’anéantissement de la vente physique ? Le numérique a radicalement modifié les pratiques traditionnelles de commercialisation, il n’a cependant pas mis un terme à la vente en magasin, bien au contraire. Il vient appuyer et simplifier la commercialisation physique et permet de collecter des informations supplémentaires sur le consommateur.

Grâce au digital, les entreprises deviennent plus flexibles et peuvent réaligner leur stratégie marketing plus spontanément.  Entreprendre un challenge d’innovation collaborative permet de répondre aux problématiques telles que l’attitude à adopter face à ces perpétuelles évolutions ou comment les acteurs de ce secteur doivent-ils se transformer ?

Les raisons de la mutation du secteur retail 

Le recours à cette nouvelle méthode d’innovation résulte de deux facteurs dont l’importance ne fera que s’accroître au cours des prochaines années. Premièrement, le nombre d’acteurs entrant sur ce marché pousse la compétition au niveau mondial. Il faut rivaliser avec des groupes bénéficiant d’avantages comparatifs différents et d’une méthode de production et de distributions parfois avantageuse. Aujourd’hui, le consommateur a le choix, il est donc essentiel de capter son attention et de maintenir son intérêt pour la marque.

Deuxièmement, l’arrivée en trombe des nouvelles technologies a considérablement bouleversé la manière de produire, de vendre et de consommer. Afin de se démarquer d’une concurrence de plus en plus rude, les grandes entreprises doivent maintenir une longueur d’avance ou tout du moins rester en adéquation avec les pratiques de notre époque.

Voici 3 cas qui démontrent la puissance de l’innovation ouverte et sa capacité à accompagner les changements nécessaires dans le secteur du retail.

Cas #1 : Galeries Lafayette 

Lorsque les Galeries Lafayette, enseigne phare de grands magasins, se sont lancées dans l’aventure de l’innovation participative, l’entreprise souhaitait digitaliser son expérience client. Pour ce faire, elle a lancé grande campagne de crowdsourcing et fait appel à l’intelligence collective d’une communauté internationale d’étudiants, près de 2000 participants, pour concevoir de nouvelles solutions.

La marque souhaitait, entre autres, donner une dimension plus digitale à ses magasins. L’un des objectifs était de rendre l’expérience plus numérique, de permettre à ses clients d’utiliser leur smartphone et des outils digitaux pour faciliter leurs séances shopping. 

Cas client - Galeries Lafayette

Améliorer l’expérience client en magasin dans ce secteur devient un impératif commun à de nombreuses industries. En effet, plus le point de vente est dynamique, plus le trafic augmente, ce qui gonfle ainsi le taux de conversion. L’objectif final est bien sûr d’augmenter le panier moyen du consommateur en simplifiant au maximum son parcours d’achat, grâce aux multiples outils d’aide à la vente mis à sa disposition.

Cas #2 : Franprix

C’est également le constat fait par la marque Franprix. L’enseigne de commerce alimentaire de proximité a souhaité réinventer son expérience paiement. Le but de ce hackathon en ligne était de lever les freins à la consommation en rendant le processus de paiement le moins contraignant possible. L’enjeux était alors de développer une solution capable conserver l’humain tout en faisant intervenir les nouvelles technologies et qui soit différente du paiement sans contact.

Le deuxième enjeu auquel doit se confronter le secteur du commerce de détails est l’entrée dans l’univers du e-commerce. C’est une nécessité de plus en plus présente dans la stratégie de ces entreprises. Cette transformation devenue cruciale à la pérennité des entreprises de retail peut notamment être accélérée grâce aux challenges d’open innovation.

Lire aussi : http://business.agorize.com/blog/consumer-packaged-goods-assurer-transformation-digitale/

Cas #3 : le Challenge du e-commerce 

Comme de nombreuses entreprises ayant choisi de proposer leurs services en ligne, FEVAD, JDN, Sales Force et l’association des Enjeux du e-commerce se sont unis pour révéler les solutions e-commerce de demain.

Lors d’une grande opération de crowdsourcing, ces marques ont mis au défi plus d’une cinquantaine de startups de trouver les solutions du e-commerce de demain. Ces startups ont soumis un éventail de possibilité extrêmement riche allant du système de paiement et de livraison jusqu’à la reconnaissance de produits. Toutes les solutions avancées ont permis aux 600 dirigeants du « e-commerce & retail » d’envisager avec optimisme le commerce en ligne de demain.  

Cas client - Les solutions e-commerce 2015

Plus encore, il est essentiel pour toute entreprise d’offrir une expérience client digitale aussi qualitative que l’expérience en magasin. La continuité entre ces deux univers de vente doit s’opérer de manière fluide et intelligible par le consommateur pour se maintenir dans la compétition.

Cas #4 : Future Store Challenge

C’est le cas de Defacto, Breuninger et Adler Modemärkte qui ont mis à contribution le savoir-faire et la créativité de nombreuses startups pour réinventer l’expérience shopping de demain. L’enjeu du Future Store Challenge, leur grand challenge d’innovation collaborative, était de créer une expérience client multicanale originale pouvant débuter ou se terminer en ligne. Les solutions avancées ont permis de développer des supports de vente efficaces qui favorisent la rétention du consommateur.

Cas client - Future store challenge

L’usage des nouvelles technologies et le passage à l’e-commerce est devenu aujourd’hui une question de survie dans le secteur du retail. Offrir la possibilité aux consommateurs de disposer de plusieurs supports pour effectuer ses achats assure la continuité de l’activité d’une entreprise. Le consommateur étant devenu versatile et difficile à fidéliser, il est essentiel de solidifier les liens entre une marque et ses clients par l’accessibilité totale de ses offres, à tout moment et n’importe où.

Livre blanc ebook comment organiser son hackathon

0 Avis

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

78 Partages